912

Avec la rentrée de septembre, je vous apporte un peu de nouveauté sur le blog. Une petite team, composée de mes collègues (et amis) les plus proches et moi-même, a vu le jour pour vous faire part de leurs découvertes. Chacun à sa passion et ce qu’il connaît le mieux vous dressera le portrait de quelques passe-temps auquel on peut s’adonner sur la toile ou simplement l’écran... Adeptes des sites de streaming, des e-books, ou autres, le mot d’ordre sera simplement : une nouvelle expérience PC ! Pas forcément à voir avec la prochaine sortie ou nouveauté. L’idée serait plutôt : « Et toi ? T’as trouvé quoi de nouveau sur le net qui t’a bien plu ? ». Partager nos intérêts et nos coups de cœurs, ou encore se plaindre de la déception de quelque chose qu’on espérait... Que sais-je... Bien évidement, ce sera très peu objectif, mais nous tenterons de vous avancer les meilleurs arguments pour passer le message !

Les membres qui nous suivront plus ou moins dans cette aventure et que vous pourrez retrouver dans certaines illustrations

91

Pour ceux qui suivent mon blog, vous devrez possiblement reconnaître tout le monde : Déjà, Elanor, Ely, Yuki, Natsu etc, c’est moi =P Vous pourrez reconnaître ma femme chérie, Hélixis. Et mon chéri d’amour, Alex =) Zarame sera apparu bien moins souvent mais notre ami roux est un maître g33k. Si vous voulez un peu plus de description, ce sera pour une prochaine fois ^^’’

 

Et rentrons maintenant dans le vif du sujet ! Jingle =)

Vignettes gingle

*Clique pour écouter la musique*

 

1er art

Tout connaisseur qui se respecte aura entendu parler de cette série plutôt originale. Créé par Atsushi Ôkubo en 2004, il a d’abord été prépublié dans le magazine Monthly Shônen Gangan, éditée par Square Enix. En France, les volumes de ce shônen de genre aventure et humour sont publiés par Kurokawa et comptera en tout et pour tout 25 tomes. Suite au succès du manga, une adaptation en anime (51 épisodes) est sorti au japon en 2009 (ici) et licencié en France par Kaze (ici), ainsi qu’une série dérivée Soule Eater Not ! (2 volumes) qui se place de façon antérieur à la série.

Synopsis

Plusieurs jeunes élèves de l'école Shibusen apprennent à devenir des Meisters. Cette école a été fondée par maître Shinigami (le Dieu de la mort) dans le but de former des jeunes meisters avec leurs armes démoniaques, pouvant prendre forme humaine, à faucher des âmes ; et également, d'éviter que le Grand Dévoreur, qui a failli engloutir le monde dans le désespoir et la folie, ne puisse renaître de nouveau. Le but des meisters est de faire avaler 99 âmes humaines corrompues et 1 âme de sorcière à leurs armes, afin d'avoir accès au rang de Death Scythe. Tout serait bien si c'était aussi simple, malheureusement de nombreux obstacles barreront la route des protagonistes. (Source)

Manga 1c2

 

Mens sana in corpore sano (satire, Juvénal) Un esprit sain dans un corps sain

« C'est vraiment sympa. J'aime beaucoup les personnages, c'est l'un des manga qui a les personnages les plus charismatiques que j'ai trouvé, d'habitude t'en a un ou deux max, là yen a pas mal ^^ c'est un peu de la fantasy décalé, un peu morbide et noir des fois mais restant plutôt fun et tournée en dérision. Les heros font parties d'une école qui chasse les sorcières et les âmes démoniaques et vont toujours par groupes, avec un manieur et une arme vivante. L'idée est plutôt sympa. Le tout est auréolé par des capacités hors du commun que les héros font progresser au cours de l'histoire plutôt palpitante. Ca fait un peu manga pour mec plein de baston mais assez décalé et sans être trop accès dessus pour attendre un public plus large. Les dessins rendent très bien les effets de mouvement, ce qui rend les actions assez claires et compréhensible. Et on trouve parfois quelques pages dignes d'une œuvre d'art. J’aime beaucoup l'ambiance particulière »

Personnellement, j’ai lu un ou deux chapitres pour m’imprégner. En tant que fan de shojo, j’ai évidemment du mal à me faire à l’histoire. J’ai d’ailleurs rigolé une ou deux fois devant certaines scènes... Genre l’appel du patron à travers le miroir. Finalement, c’est assez proche des cultures paranormales et le concept reste assez sympathique. Un divertissement agréable pour ceux qui sont friands d’aventure et d’action.

Manga 2c2

4er art

5er art

Série composée d’une première saison de 13 épisodes, Hakkenden a été créé par Abe Miyuki et diffusé par le Studio Deen entre janvier et mars 2013 (ici). Dans cette série, mythologie, Fantaisie et Surnaturel sont au rendez-vous. La sortie de la saison 2 était prévue pour juillet 2013.

Synopsis

Lors d'une nuit tragique, pratiquement tous les habitants du village d'Ootsuka décèdent de la peste. Mystérieusement, seuls trois personnes survivent : une jeune fille et deux garçons. Depuis, ils vivent cachés dans une église éloignée de tout, car depuis cet incident, Shino, l'un des survivants, possède le pouvoir de contrôler Murasame, la légendaire épée démoniaque. Cinq ans plus tard, alors que d'étranges phénomènes commencent à apparaitre dans les villages voisins, leur vie tranquille est bouleversée par l'arrivée de l'Église impériale, bien déterminée à récupérer Murasame. (Source)

6er art

7er art

 

 

10er art

On quitte l’univers japonais un instant avec cette série américaine créée en 2013 (ici) Comptant une première saison de 12 épisodes, cette série est tournée à la façon « télé réalité »

Synopsis et bande annonce (ici)

Sur le lointain territoire de Toungouska, en Sibérie, 16 candidats de télé-réalité sont expédiés dans cette zone anéantie en 1908 par une énorme explosion, suite à l'impact d'une mystérieuse météorite avec la Terre. Quand l'un des participants est grièvement blessé, et qu'aucune aide n'arrive, l'inquiétude monte d'un cran. D'autant que certains événements ne semblent pas liés au show. Face au danger, les compétiteurs doivent se serrer les coudes pour survivre...

«  Alors en gros Sibéria c'est une série qui reprend les codes des télés réalité type Survivor ou en France Koh Lanta. Facile à trouver pour le moment en VOSTFR sur vos plateformes de téléchargement préférées.

Pour faire simple des candidats sont abandonnés dans un ancien camps qui servait de refuge pour la nuit dans le temps à des tanneurs, je crois, au milieu de la Sibérie dans une forêt éloigné de tout et leur but est de survivre jusqu'à la fin de l'hiver ce qui y arrive sans abandonner remporte un gros paquet d'argent. Bien sur cet ancien village a vu une de ses colonies disparaitre durant la nuit en mode Roanoke. Les gens se sont vaporisés et on ne sait pas ce qui leur est arrivé.

Bref on se retrouve dans un série filmé à la manière d'un jeu télé de ce style (gens qui parlent à part à la caméra, élimination toussa) ce qui est un point que j'apprécie puisque je suis une grande fane de koh lanta

De plus le mystère qui existe dans la série (on entend des bruits chelou dans la forêt... etc) est très joliment entretenue et je trouve que ils savent bien mêler le côté mystère à des explications somme toute logique ce qui permet pas trop de savoir ce qu'il en est.

Le point faible serait peut-être que la majorité des personnages semblent être venue dans cette émission pour baiser et c'est un peu relou d'avoir le sentiment d'être dans un camp d'ado de 16 ans aux hormones en ébullition.

Si je devais résumer la série je dirais qu'on prend Koh Lanta et on rajoute un gros monstre qui tue tout le monde et on obtient une super série qui mériterait une bien meilleure audience

Il y a des persos pour tout les goûts, on se retrouve vite à vouloir savoir la suite, je la conseille gravement. »

Série 1c2

 

 

 


En espérant juste qu’ils ne fassent pas comme Lost où on sait jamais vraiment ce qu’il se passe =P Personnellement, je n’ai pas encore testé. J’avoue avoir lâché les Koh Lanta parce que à la fin, c’est toujours pareil... Mais là, ça pourrait être divertissant... (La série qui stimule mon côté sadique xD)

 

 

 

 

 

13er art

Petit cross over maintenant, puisque le film dont je veux vous parler est américain, certes, mais nous présente une vue plutôt internationale (japon, chine et Allemagne). Réalisé par Guillermo del Toro, on ne compte pas vraiment de « grands » acteurs très réputés, mais correspondant parfaitement avec leur personnage. Film d’action et de mécha, il introduit une apocalypse qui n’avait pas encore été pensée de cette façon

Synopsis et bande-annonce (ici)

Surgies des flots, des hordes de créatures monstrueuses venues d’ailleurs, les «Kaiju», ont déclenché une guerre qui a fait des millions de victimes et épuisé les ressources naturelles de l’humanité pendant des années. Pour les combattre, une arme d’un genre nouveau a été mise au point : de gigantesques robots, les «Jaegers», contrôlés simultanément par deux pilotes qui communiquent par télépathie grâce à une passerelle neuronale baptisée le «courant». Mais même les Jaegers semblent impuissants face aux redoutables Kaiju. Alors que la défaite paraît inéluctable, les forces armées qui protègent l’humanité n’ont d’autre choix que d’avoir recours à deux héros hors normes : un ancien pilote au bout du rouleau (Charlie Hunnam) et une jeune femme en cours d’entraînement (Rinko Kikuchi) qui font équipe pour manœuvrer un Jaeger d’apparence obsolète. Ensemble, ils incarnent désormais le dernier rempart de l’humanité contre une apocalypse de plus en plus imminente…. (Source)

 

Concrètement, je crois qu’il faut voir le film pour s’en faire une idée. Je l’ai trouvé à la fois complètement fou et bien pensé, bien structuré. Les effets spéciaux ont de la gueule, ce qui fait passé Godzilla pour une antiquité du cinéma. De plus, ces méchas nous rappelle avec nostalgie l’époque où l’on regardait Goldorak, Gundam ou autre Evangelion et Escaflowne. La culture japonaise est présente de par ces robots présent dans le film, mais aussi la fille et le commandant qui adhérent à la philosophie nippone (étrangement). Le héros est quand même canon, faut l’avouer ! Et quelque part, l’histoire reste assez réaliste compte tenu du contexte... Bah oui, après tout, qu’est-ce qu’on ferait si des dinosaures de la préhistoire débarquaient en masse aujourd’hui... On n’en mènerait pas large ! Après, comme film qui tente un tant soit peu d’expliquer une intrigue rocambolesque par la science, évidemment, ça ne tient pas debout, mais bon... C’est pas grave, c’est comme pour les cadeaux, c’est l’intention qui compte... Par contre, pour souligner certaines critiques que j’ai pu lire à propos de ce film : C’est PAS DU TOUT comparable à Transformers, faut arrêter... L’histoire n’a rien à voir, c’est pas la même chose, rien de comparable... Alors non, Pacific Rim n’éclate pas sa gueule à Transformers... C’est génial, ok, mais rien à voir avec la choucroute (après moi, j’ai bien aimé les Transformers, pas à la hauteur de mes attentes, mais bon... mais c’est pas comparable... Comme comparer des carottes et des tomates...)

14er art

 

 Et voilà mes amis, ce sera tout pour cette fois parce que le blog veut pas que je poste les deux rubriques qui restent, je ne sais pas pourquoi... C'est bien étrange mais c'est ainsi... Je vais faire des tests pour trouver un hébergeur plus fiable... Ou une autre façon de poster la "brochure"... Peut-être qu'un format livre peut être sympa... Mais il faudra un peu plus de contenu dans ce cas...

A bientôt !

 

BB